Le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc

Le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc

Le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) est encore récent au Maroc.
Toutefois, il constitue un axe stratégique de développement mis en avant par le Pacte National pour l’Emergence Industrielle, programme visant à soutenir la compétitivité industrielle du pays. En effet, le Royaume souhaite faire de ce secteur une locomotive de son économie.

  • Le secteur emploie environ 58 000 salariés et contribue à hauteur de 7 % du PIB national.
  • Le Royaume a atteint un taux de pénétration de la téléphonie mobile de 133,4 % en septembre 2014.
  • Le nombre d’abonnés internet au Maroc a dépassé au premier trimestre 2015 la barre des 10 M d’abonnés, s’établissant à 10,32 M d’abonnés et affichant un taux de croissance annuelle de 61,4 %.
  • Le taux de connexion des foyers à Internet était de 50,4 % en 2014, contre 46 % en 2013. Le nombre d’internautes a été évalué à 17,3 M d’utilisateurs.
  • Le parc 3G, qui compte 9,29 M d’abonnés, marque une progression annuelle de 68,8 %, celui de l’ADSL enregistre une croissance annuelle de près de 16 %. Le parc fixe, s’établit à 2,39 M d’abonnés dont 686 000 en mobilité restreinte, ce qui représente une baisse annuelle de 15,3 %.
  • En juillet 2015, les opérateurs Maroc Télécom, Inwi et Méditel ont lancé la 4G.
  • 65 % des logiciels utilisés au Maroc étant piratés, le marché de sécurisation des SI est en forte croissance.

Trois opérateurs se partagent aujourd’hui le marché des télécoms : Maroc Télécom (42,25 %), Méditel (29,64 %) et Wana Corporate (Inwi), dernier entrant (28,11 % des parts de marché). Le chiffre d’affaires de ces sociétés de télécommunications représente plus de 75 % du chiffre d’affaires global du secteur.

Article tiré de : http://www.cfcim.org/fiches-marches/ntic

About the Author